Nehrbass Ulf

Nehrbass Ulf
Directeur général de l'Institut luxembourgeois de la santé

Ulf Nehrbass est CEO du LIH, l’Institut luxembourgeois de la santé. L’institut se concentre sur la recherche biomédicale et étend ses activités aux essais cliniques et à la santé des populations. Ulf Nehrbass a consacré sa carrière à la recherche translationnelle en se concentrant sur l’application d’excellentes recherches à des besoins non satisfaits des patients. […]

Ulf Nehrbass est CEO du LIH, l’Institut luxembourgeois de la santé. L’institut se concentre sur la recherche biomédicale et étend ses activités aux essais cliniques et à la santé des populations.

Ulf Nehrbass a consacré sa carrière à la recherche translationnelle en se concentrant sur l’application d’excellentes recherches à des besoins non satisfaits des patients. En tant que directeur et fondateur de l’Institut Pasteur Corée, il s’est investi dans l’application de la recherche fondamentale au développement de thérapies. C’est là qu’il a réuni une équipe internationale pour créer l’un des premiers instituts de recherche translationnelle sur les médicaments. Le projet, qui a débuté en 2004, était novateur puisqu’il s’éloignait des approches axées sur les cibles et s’appuyait plutôt sur la découverte de médicaments visuels sans cible avec des modèles de maladies vivantes. Cela a donné lieu au développement du Q203, un composé premier de sa catégorie et le candidat le plus puissant au monde contre la tuberculose mdr et xdr, qui est actuellement en phase clinique II. Ulf Nehrbass a également été fondateur et PDG de Qurient Therapeutics, une société de biotechnologie située près de Séoul, en Corée, qui a connu un O.P.I. réussi en 2016. Plus récemment, Ulf a créé un centre de traduction franco-allemand, Ksilink, co-fondé par l’INSERM, Sanofi, l’Université de Strasbourg, l’Université de Heidelberg et deux PME, Alsace Biovalley et BioPro. Ksilink utilise des approches d’intelligence artificielle pour développer des modèles de maladies basés sur les patients pour la découverte de médicaments et devient un acteur très efficace dans ce domaine émergent.

Avant de s’engager dans la traduction, Ulf a travaillé dans la recherche fondamentale, en tant que chef d’unité à l’Institut Pasteur à Paris et associé de recherche au Howard Hughes Medical Institute de l’Université Rockefeller à New York. Il a fait ses études en biochimie à l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, et a effectué son travail de thèse avec la bourse de doctorat EMBL à Heidelberg. En 2006, Ulf Nehrbass a été nommé EMBO fellow.

POUR NE RIEN MANQUER DE L’ACTUALITÉ DE 360 POSSIBLES GRAND EST,

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX


SOUTENU PAR :